On the road du mois de Mars

Chères/Chers ami.e.s, chères/chers collègues,

Comme de nombreuses associations l’ont déjà fait, vu les circonstances, nous souhaitons également communiquer quelques informations concernant les activités d’Elles Tournent – Dames Draaien.

En raison des mesures prises par le Gouvernement fédéral pour contenir la propagation du Covid-19, les activités d’Elles Tournent – Dames Draaien prévues jusqu’au 5 avril inclus sont reportées à une date ultérieure. Nous vous tiendrons bien évidemment au courant via notre newsletter et nos réseaux sociaux.

  • Les membres de notre équipe sont en télétravail et restent disponibles via notre boîte e-mail : info@ellestournent.be

Dans ces conditions exceptionnelles, nous continuons à penser à notre programmation pour vous proposer nos événements annulés ainsi que des nouveaux ultérieurement.

Nous restons disponibles et actives sur les réseaux sociaux :

Merci pour votre compréhension et surtout, prenez soin de vous et de vos proches.

On se retrouve encore plus motivées et féministes !

L’équipe d’Elles Tournent – Dames Draaien.

Samedi 7 Mars

Bruxelles

Le Senghor Etterbeek

BY THE NAME OF TANIA

18h00 – P. A. F. : 4,5 – 3,5€ – Chaussée de Wavre 366, 1040 Etterbeek

À l’aide de témoignages réels, les réalisatrices Bénédicte Liénard et Mary Jimenez racontent l’histoire d’une jeune femme qui se retrouve dans les griffes de la prostitution forcée lorsque son espoir initial d’échapper aux contraintes de son village tourne mal.

Dans le cadre de la Journée Internationale pour les Droits des Femmes. En partenariat avec le service Egalité des Genres et Diversité de la commune d’Etterbeek et avec Elles tournent. Projection en présence des réalisatrices et suivie d’un débat autour du film.

Dimanche 8 mars

Bruxelles

La Commune de Ganshoren

ET LA FEMME CREA HOLLYWOOD

14h00 – Tarif pour la journée : 10 € – CC La Villa, Place Guido Gezelle 26

« Le premier film parlant a été réalisé par Alice Guy, le premier en couleurs a été produit par Lois Weber qui a réalisé plus de 300 films en dix ans, Frances Marion était la scénariste de la star Mary Pickford, et gagna deux Oscars, Dorothy Arzner fut la réalisatrice la plus puissante d’Hollywood, leur point commun ? Ce sont toutes des femmes et elles ont toutes été oubliées. Aussi incroyable que cela puisse paraître, il aura fallu attendre 2010 et Kathryn Bigelow pour qu’une femme soit récompensée aux Oscars dans la catégorie Meilleure Réalisation ! Si elles sont sous-représentées, les femmes ont pourtant toujours fait partie de l’Histoire du 7e Art. C’est cette partie de l’histoire souvent passée sous silence que le documentaire propose de raconter. »

Leuven

Cinéma ZED – Andreas Vesaliusstraat 9c, 3000 Leuven

MUIDHOND
de Patrice Toye

14h00

« Muidhond traite du combat intérieur de Jonathan, un homme, attiré sexuellement pas les enfants, libéré de prison faute de preuves. Lorsqu’il retourne vivre chez sa mère, il rencontre Bes, une jeune fille du quartier. Jonathan fait tout pour refouler ses sentiments. Le personnage principal n’est pas celui qu’il voudrait être… »

FEMHISTORIES
de Rita van Gool et Iwona Pom

15h30

« Dans les années 1970, le féminisme se fait entendre dans le monde entier. Partout, les femmes sont dans la rue pour le droit à l’égalité. Le tout nouveau mini-documentaire de Rita van Gool et Iwona Pom met les femmes fortes de Louvain à l’honneur. 

Les témoignages des pionniers de la première heure, ainsi que de jeunes féministes, parlent de leur motivation et de leur avenir. Non seulement ils grimpent les barrières pour les droits des femmes, mais ils se présentent comme des activistes de la paix dans le monde entier. »

GOD EXISTS, HER NAME IS PETRUNYA
de Teona Strugar Mitevska

21h45

« Chaque année en janvier, dans une petite ville de Macédoine, le grand prêtre jette une croix dans les eaux locales, tandis que des centaines d’hommes se lancent à sa poursuite. Celui qui trouve la croix est censé gagner la bonne fortune et la prospérité. Une jeune femme célibataire sans emploi, Petrunya, saute dans l’eau et attrape la croix. Dans ce contexte conservateur, ses concurrents estiment qu’ils ont tout à fait le droit d’être furieux : une femme a osé rivaliser et réaliser ce dont ils n’étaient pas capables. Petrunya insiste sur le fait qu’elle est la gagnante et refuse de rendre la croix. »

Mardi 10 mars

Namur

Le Delta

LES FLEURS DU BITUME

12h00 & 18h00 – Tarif : 5 euros – Avenue Golenvaux 18, 5000 Namur
« Dans les rues de Tunis et de Sfax, Chaima danse, Ouméma graffe, Shams slame. Elles ne se connaissent pas mais font parties de la même génération. Elles sont nées sous la dictature de Ben Ali. Elles sont les adolescentes de la révolution du Jasmin qui a éclos en Tunisie en 2011. Elles incarnent toutes les nuances, parfois opposées, toujours complémentaires, d’un combat commun : la liberté des femmes dans leur pays. 
Un combat pacifique qu’elles mènent dans la rue, espace largement occupé par les hommes en Tunisie, et qu’elles ont choisi de reconquérir par la pratique du Street Art. Un combat qui fait osciller leur quotidien entre peur, espoir, violence, énergie créative et soif de liberté. »

Jeudi 12 mars

Bruxelles

Université des Femmes

MODULE 14 : Les oubliées du genre. Changer les sciences

17h30 – 5 euros – Rue du Méridien, 10, 1210 Saint-Josse-ten-Noode
Ou pour citer le titre complet : Quand les nouvelles technologies rencontrent le féminisme
– La mise en place d’outils participatifs, Loraine FURTER, « Just For The Record »
– Le projet « Les sans pagEs », Natacha RAULT, présidente du collectif « Les sans pagEs » les sans pagEs
Si vous vous intéressez aux nouvelles technologies et les droits des femmes, venez à cet événement organisé par l’Université des femmes. L’équipe Elles Tournent sera la modératrice de cette conférence, organisée dans le cadre d’un cycle de plusieurs modules sur la rencontre des sciences et du féminisme.

Leuven

Cinéma ZED

ADAM

13h30 – Tarifs – Andreas Vesaliusstraat 9c, 3000 Leuven
« Dans la Médina de Casablanca, Abla, veuve et mère d’une fillette de 8 ans, tient un magasin de pâtisseries marocaines. Quand Samia, une jeune femme enceinte frappe à sa porte, Abla est loin d’imaginer que sa vie changera à jamais. Une rencontre fortuite du destin, deux femmes en fuite, et un chemin vers l’essentiel. »

Lundi 16 mars

Bruxelles

Le Cinéma Aventure

Désirs Divers – Séances de courts métrages

19h30 – Tarif : 8 euros – Rue des Fripiers 15, 1000 Bruxelles

Dans le cadre de la journée internationale des femmes, l’Agence belge du court métrage, le cinéma Aventure et l’ASBL Elles Tournent s’associent et proposent une séance de courts métrages autour de la question des désirs féminins, de la liberté et l’affirmation de soi.

5 courts métrages belges, entre prise de vue réelle et animation, qui parlent de ce que veulent les femmes.

  • « Les amoureuses » de Catherine Cosme – 27′ (Helicotronc – La Mer à Boire Productions)
  • « Dis pas merci » de Diane Philipovitch – 4’32 » (La Cambre)
  • « Si j’étais un homme » de Margot Reumont – 5’ (La Cambre)
  • « SI-G » de Frederike Migom – 16′ (Storyhouse film)
  • « Simbiosis Carnal » de Rocío Álvarez – 10′ (Zorobabel)

Mardi 17 mars

Bruxelles

Maison de la Participation – Anderlecht

CHER CORPS

13h30

« Cette pépite, adaptée de la série Cher Corps de la chaîne YouTube de Léa Bordier (65 000 abonnés et 4,5 millions de vues toutes vidéos confondues), présente 12 vrais témoignages de femmes sur leur rapport au corps. »

Jeudi 19 mars

Leuven

Cinema ZED

BY THE NAME OF TANIA

13h30 – Tarifs – Andreas Vesaliusstraat 9c, 3000 Leuven


À l’aide de témoignages réels, les réalisatrices Bénédicte Liénard et Mary Jimenez racontent l’histoire d’une jeune femme qui se retrouve dans les griffes de la prostitution forcée lorsque son espoir initial d’échapper aux contraintes de son village tourne mal.